LES GROTTES MUNICIPALES DU RÉGULUS

Situé sur la rive droite de l'estuaire de la Gironde, Meschers-sur-Gironde n'est pas seulement connue pour ses plages mais aussi pour ses falaises de calcaire et ses habitats troglodytiques. C'est ce patrimoine exceptionnel que la municipalité a souhaité mettre en valeur quand, en 1980, elle a décidé d'acheter les Grottes du Régulus et de les ouvrir au public. La restauration de ces grottes fut confiée à Monsieur Clément MOINARD (Meschers, 1910 - 1996), puisatier de métier. Après un travail de plusieurs années, les grottes municipales ouvrent enfin leurs portes au public. Nous sommes en 1986. Entre 2002 et 2003, suite à l'acquisition des Grottes des Fontaines, attenante aux Grottes du Régulus, fut construit un nouvel espace d'accueil. Dans un même temps, des salles supplémentaires sont aménagées pour enrichir la visite. Accueillant, dans un environnement exceptionnel, plus de 70 000 visiteurs par saison les Grottes municipales des Fontaines et du Régulus sont un des acteurs incontournable du tourisme en Charente-Maritime.

POURQUOI LES GROTTES DU RÉGULUS?

Nous sommes en 1814. Le capitaine de vaisseau Jacques Mathieu RÉGNAULD, commandant du Régulus, un deux ponts trois mâts, reçoit l'ordre de contrôler l'embouchure de la Gironde pour en interdire l'entrée aux britanniques. Accompagné de trois bricks (le Malais, le Sans-Soucis, et le Java) il part accomplir sa mission. Mouillé en rade du Verdon, les quatre navires durent faire très rapidement face à une escadre anglaise d'une dizaine de navires qui venait reprendre le contrôle de l'embouchure. Face à la puissance de feu de la flotte anglaise, les français vont se mettre à l'abri devant le fort de Meschers. La situation est désespérée. Suivant alors les instructions qu'il avait reçues de sa hiérarchie, le capitaine Régnauld décide de saborder sa flotte plutôt que de la laisser aux mains des anglais. Dans la nuit du 7 au 8 avril 1814, les équipages sont débarqués. Les officiers disposent à des endroits stratégiques des matières combustibles et au milieu de la nuit y mettent le feu. La légende voudrait que le Régulus brûla durant 3 jours et 3 nuits. C'est depuis cette nuit du 7 au 8 avril 1814 que les michelaises et les michelais ont pris l'habitude d'appeler ce groupe de grottes du nom du Régulus.